Archives mensuelles: vendredi 27 septembre 2013

Le corned beef et les cornichons

corned beef

J’aime beaucoup le corned beef.  On mange souvent cette viande salée dans un sandwich en l’accompagnant  d’un gros cornichon.

Je réalise que nous parlons souvent de la nourriture ici, mais c’est vrai que les pratiques culinaires d’une société en disent beaucoup sur sa culture.  Nous aimons découvrir les cultures à travers les assiettes. Je me rends compte à quel point j’ai envie de manger certaines choses non seulement pour le goût, mais aussi pour les souvenirs que cela m’évoquent.

Depuis que nous sommes à New York, nous allons de temps en temps chez Katz’s pour manger des sandwichs au corned beef ou au pastrami (une viande un peu plus fine et plus épicée).  Il y a tout un rituel chez Katz’s pour cet achat. En rentrant, un employé à la porte donne un ticket à chaque personne. Il ne faut surtout pas le perdre parce que tout ce que vous commandez va être noté sur ce ticket.  Tout le monde devra le montrer en sortant pour payer. Damien s’est déjà fait attraper une fois par le vigile car ils ont cru, à tord, qu’il n’avait pas donné son ticket et donc tentait une sortie sans payer. Ensuite, il faut choisir votre comptoir pour commander.  Derrière la viande est coupée selon votre demande. Vous avez le droit bien sûr à quelques échantillons pour goûter.

Surtout n’oubliez pas de prendre des cornichons ! Katz’s offrent des gros cornichons, des vrais cornichons.  Le cornichon est un sujet de débat dans notre couple.  Damien préfère les petits cornichons,  de la taille du petit doigt, bien vinaigrés que l’on trouve en France.  Aux États-Unis, j’ai plutôt connu les gros, épais qui sont moins piquants.  Damien trouve que ça ressemble trop à des concombres mais pour moi les mini cornichons ne sont pas les vrais.   Le débat continue…

Katz’s propose aussi des grands bols de soupes. Il y a un panneau au dessus d’une des tables pour indiquer où la fameuse scène du film Harry Met Sally a été tournée.

Bon appétit !

Mettre un commentaire

Little Italy

Chaque année vers mi- septembre, Little Italy organise son « street fair » pendant 11 jours pour fêter San Gennaro. Ca se passe à Mulberry Street, la rue principale du quartier italien. L’ambiance est vraiment  sympa, on a l’impression de se retrouver dans un marché de noël mais aux couleurs de l’Italie. La rue devient piétonne avec de nombreux stands et terrasses. On avait déjà mangé donc on s’est contenté d’un sandwich saucisse suivi de quelques gourmandises, un Cannoli et mon préféré un Oreo frit ! Délicieux.

Mettre un commentaire

Les Cloîtres

The Cloisters

Dimanche après-midi, nous avons pris la ligne A pour se rendre tout au nord de Manhattan. En sortant à la 190ème rue, nous avons traversé le parc Fort Tryon pour enfin arriver au musée, The Cloisters (Les Cloîtres). Ce musée, comme le nom indique, contient des cloîtres.

Avec une tour et de nombreux cloîtres, on ne s’attend pas à trouver ce type d’édifice à Manhattan. A New York, il n’est pas nécessaire d’aller loin pour être complément dépaysé. Le musée est un hommage à l’art et à l’architecture médiévale. Les cloîtres eux mêmes sont d’origine française. Pendant la durée de la visite, je me suis laissé transporter très loin.

J’ai beaucoup apprécié les jolis jardins. Des panneaux indiquent les noms et usages de différentes plantes. L’intérieur du musée contient des beaux vitraux ainsi que des magnifiques tapisseries de licornes. Nous avons passé un très agréable après-midi en découvrant ce bel endroit.

Mettre un commentaire

Coucher de soleil

Mettre un commentaire

Un matin en septembre

Ce soir, de la fenêtre, je vois l’hommage en lumière. Deux tours de lumières dominent le ciel.

En septembre 2001, j’étais étudiante en première année à l’université de Wellesley, pas très loin de Boston. J’étais en train de prendre mon petit déjeuner quand une fille s’est approchée de ma table et a annoncé qu’il y a eu un grave accident impliquant une des tours. Je suis immédiatement allée dans ma chambre pour appeler mes grands-parents.

Leur appartement avait une vue sur le sud de Manhattan avec les deux tours en plein centre. Quand j’ai eu ma grand-mère au téléphone, elle m’a dit qu’elle avait tout vu. Pendant plusieurs mois, elle avait peur chaque fois qu’elle voyait un oiseau dans le ciel parce que sa forme lui rappelait celle d’un avion. Ma grand-mère m’a dit qu’elle et mon grand-père étaient âgés et si quelque chose leur arrivait, ce ne serait pas grave parce qu’ils ont vécu leur vie. Cela m’a fait encore plus pleurer.

Je suis retournée à la table où je prenais mon petit déjeuner quelques minutes avant. “C’est vrai” j’ai dit en regardant les autres filles assisses autour de la table. Je leur ai raconté ce que ma grand-mère avait vu. Il y avait une fille qui était avec moi au lycée dans le Queens. Elle est restée assise en mangeant ses céréales. Je ne comprenais pas du tout comment elle pouvait continuer à prendre son petit déjeuner si calmement face à une telle nouvelle.

Je ne pouvais pas m’arrêter de pleurer. Je pensais à toutes les personnes qui ont perdu leurs vies. Je sais ce que c’est de perdre un parent et je pensais à tous les enfants qui venaient de perdre un père ou une mère.

J’ai appelé mon père (mon frère était au lycée) et j’ai rappelé ma grand-mère. Après ces appels, ce ne fut plus possible de les joindre par téléphone. Les lignes étaient tellement saturées qu’elles ne marchaient plus. Comme internet marchait toujours, mon père et mon frère ont continué de me contacter par mail. Les souvenirs de ce jour tragique sont gravés dans ma mémoire.

Mettre un commentaire

Le parc High Line

Un après-midi ensoleillé, nous nous sommes promenés le long de la High Line. Ce parc surélevé se situe dans le quartier de Meatpacking, anciennement connu pour ses abattoirs et aujourd’hui fréquenté pour ses restaurants et boutiques. L’ancienne voie ferrée autrefois utilisée pour le transport des marchandises a été transformée en parc. Ici, de l’herbe et des fleurs  poussent entre les rails. C’est une belle rencontre entre la nature et les éléments urbains. J’aime bien ce parc parce qu’il est différent des autres. La High Line est toute en longueur et passe entre les bâtiments.

Il y a même un endroit où les promeneurs peuvent s’assoir en face d’une grande vitre pour contempler la rue en dessous. Cette vitre encadre un petit bout de New York comme un tableau. Une rue ordinaire devient soudainement fascinante. Le temps qui passe se mesure en taxis jaunes. La High Line montre à ses visiteurs New York sous une autre perspective.

Mettre un commentaire

Popeye

tugboat at seaCe dimanche, nous avons assisté à un concours de « tugboats ». En quoi ça consiste ? Une dizaine de bateaux remorqueurs (tugboats) font la course sur l’Hudson River (l’arrivée est au port 84). Puis ils se mettent à faire des combats de pousse-pousse. Ensuite, il y a un concours de lancer de lasso pour amarrer le bateau au port. Enfin quand tous les marins sont à quai, le spectacle continue avec un concours de « dégustation » d’épinards. Le Popeye sera alors celui qui avale le plus vite tout le contenu d’une boîte d’épinards, froids bien sûr. Tout le monde peut y participer mais j’ai préféré m’abstenir. Les enfants ont aussi leur propre concours. Normalement pour aller plus vite il est conseillé de manger avec ses mains, une fois votre bol fini vous prouverez qu’il est bien vide en le retournant au dessus de votre tête. Bon il reste toujours un peu de jus mais de toute façon si vous êtes arrivé jusque là vous n’êtes plus à ça près. Vous pensez que je vous ai tout dit sur ce concours…en fait j’ai oublié de vous parler de la mascotte d’un bateau, un âne marin. Oui un vrai âne ! Il était là, perché sur un bateau avec son foin et a donc participé à toutes les épreuves en mer. Pour le style il est habillé d’un gilet de sauvetage et d’un petit chapeau de marin. J’ai pensé qu’ils voulaient le faire participer au concours d’épinards mais ils n’ont pas poussé jusque là. Nous nous sommes bien marrés, c’était un petit moment bien marin.

Mettre un commentaire