Archives mensuelles: vendredi 30 août 2013

Le plaisir des hugs

loveny

J’adore les “hugs”, ce petit geste de serrer quelqu’un dans les bras pour dire bonjour, au revoir ou en signe de réconfort.  C’est une des choses qui m’a beaucoup manqué quand j’étais en France. Ici, je suis aux pays des hugs. Comment le traduire ? Une embrassade ? Un câlin ? Je préfère garder le terme original. Pour moi, un hug, c’est juste un hug.

En France, il faut faire la bise. Une fois, un ami en Bourgogne m’a dit que je ne faisais pas bien la bise et m’a expliqué « il faut faire des vrais bisous. Plus de  bruit ! »  J’aime bien faire la bise, mais apparemment je suis plus apte à faire des hugs. Un hug peut tout dire – salut, enchanté, je suis trop contente de te voir, je suis là pour toi, félicitations… Tout dépend du contexte. Je reste fan des hugs.

Mettre un commentaire

Williamsburg

Notre destination de ce matin : Williamsburg, Brooklyn

Nous avons pris la ligne de métro L pour rejoindre le marché aux puces (flea market) de Williamsburg, un quartier qui est devenu très tendance. Ce petit marché aux puces est plein de couleurs et de saveurs.  Nous y retrouvons un mélange de stands de nourriture, des artistes new yorkais et des marchands d’antiquités. Il y avait même un artiste qui dessine des scènes de New York sur des Post-its.

Situé en plein air au bord de l’eau, le marché aux puces offre une vue magnifique de Manhattan (voir photo). Comme il faisait très chaud, nous avons commencé par un grand verre de limonade suivi par des « pupusas » qui jusqu’ici m’étaient inconnus. Ce plat salvadorien est une sorte de galette remplie de viande ou fromage.

Après le marché aux puces, nous nous sommes promenés dans le quartier et nous avons fait une découverte importante, surtout pour les papilles de Damien – une fromagerie ! Impossible bien sûr de ne pas franchir la porte de Bedford Cheese Shop. Devant une vitrine pleine de fromages, ce n’était pas facile de prendre une décision (à part évidement que notre choix allait sûrement  se porter sur un fromage français). Le choix final : une tomme des Pyrénées et une tomme de Levezou.  Nous avons beaucoup apprécié cet après-midi à Williamsburg et terminer notre sortie avec du bon fromage était la cerise sur le gâteau.

Mettre un commentaire

Beurre de cacahuète

Après avpeanut butteroir découvert le chocolat au bacon ( pas mauvais ) et le macaron au bacon ( sans intérêt ), nous nous sommes aventurés cette fois chez Peanut Butter & Co. Et là je vous annonce tout de suite que certains d’entre vous n’y échapperont pas. J’ai commencé par le sandwich au bacon et beurre de cacahuète. Waouh ! Celui là tu as intérêt à avoir faim. Après une première bouchée découverte où je reste plutôt sur une bonne impression, au final j’ai trouvé ça vraiment écœurant et j’ai eu du mal à venir à bout de la moitié du sandwich. J’ai gardé un peu de place pour goûter celui au cream cheese, morceaux de chocolat et beurre de cacahuète. Celui là me convient mieux, il est très bon et le cream cheese allège ;-) le beurre de cacahuète. Donc voilà j’espère que maintenant vous avez faim et que vous oserez tenter aussi cette petite expérience qui n’existe qu’à New York.

Mettre un commentaire

Les toits de New York

rooftops NYC.aspxrooftops-NYC

Vivre avec une personne qui n’est pas d’ici me permet de redécouvrir New York. Il faut surtout trouver des réponses à certaines questions… “Pourquoi les œufs ici sont blancs?” “Un mètre fait combien de pieds?” Je suis censée avoir des réponses, mais ce  n’est pas toujours le cas.

Il y a quelques années en arrière, une copine française à New York, m’a demandé, “C’est quoi ces trucs sur le toit?” J’ai regardé cette vue qui m’était tellement familière, mais je n’ai rien remarqué de spécial.  “Quelles choses ?”  j’ai demandé. “Juste là. Sur les toits.” elle a insisté. Il n’y avait rien de particulier – et puis, j’ai compris. Elle parlait des châteaux d’eau qui se trouvent sur de nombreux toits à New York (voir photo). Cette conversation qui n’a duré que quelques brefs instants m’a marqué. Aveuglée par le quotidien, je regardais sans vraiment voir.  J’apprécie donc la possibilité d’avoir une nouvelle vision des choses.

Mettre un commentaire

Un retour dans le passé

Stained Glass

Cet après-midi, nous nous sommes plongés dans l’histoire du quartier Lower East Side en commençant par le Museum at Eldridge Street. Ce musée est actuellement une synagogue qui a été méticuleusement restaurée. Nous avons longuement admiré les beaux vitraux (voir photo). Aujourd’hui, cette synagogue se trouve à Chinatown, mais, autrefois, le quartier était juif.  Notre guide a même expliqué que c’était en quelque sorte le joyau du quartier et qu’en franchissant les portes, les fidèles pouvaient laisser le bruit et la crasse de la ville derrière eux en échange de quelques instants de tranquillité et de réflexion dans un cadre magnifique.

En quittant la synagogue, nous nous sommes dirigés vers le Lower East Side Tenement Museum (103 Orchard Street). Ce musée offre la possibilité de faire une visite guidée de l’immeuble « tenement» qui a été occupé par de nombreuses familles et donne un aperçu de la vie des immigrants. En partant, pendant un instant au moins, nous avons regardé les rues de Manhattan différemment en essayant d’imaginer la ville cent ans en arrière.

Une pâtisserie française à la mode

Abricot Pie

Nous avons découvert une pâtisserie française à quelques pas de chez la grand-mère de Michèle. Qu’a-t-elle de particulier ? Elle fait simplement partie des dernières tendances. Vous pourrez en effet y découvrir une nouvelle invention le « Cronut ».  Derrière ce nom se cache un malin mélange d’un croissant et d’un donut.  Il n’en faut pas plus pour déchainer les foules et faire de cette nouveauté un phénomène… On n’a pas encore la motivation pour faire 1h de queue à 7h du matin. Pour l’instant on est seulement allé acheter quelques pâtisseries vers 11h, une heure où les « Cronutovores » sont partis. Très bonnes petites gourmandises  qui m’ont rappelé la France.